Vous êtes ici

Tous les articles

Avant d’arriver à Paris, j’appréhendais à l’idée d’habiter dans une famille d’accueil à cause des histoires que mes amis m’avaient racontées. Mais, j’ai entendu également des expériences formidables, donc j’avais espoir. Finalement, ce moment est arrivé.

Quand je suis arrivée, la directrice commerciale m’a saluée. Elle m’a donné une serviette et m’a souhaité une « bonne séance ». Après cette phrase, j’ai commencé à observer et à réfléchir.

La salle de sport était différente de celles qu’on pouvait voir aux Etats-Unis. Il y avait beaucoup d’étages. Aux Etats Unis, il y a une ou deux salles mais elles ne sont pas séparées par un étage.

Le premier jour, je suis seulement entrée dans une salle parce que j’étais intimidée d’être dans un endroit que je ne connaissais pas.

Lorsque je suis à Duke, je dois mettre le réveil chaque matin pour me réveiller à 10h30… c’est pathétique. Je ne peux pas sortir de mon lit avant 11h. Ce semestre, puisque je suis étudiante à Paris, je veux me réveiller trois matins par semaine à 7h30. Mais, qu’est-ce qui a changé ? D’une part, je me trouve dans une ville complètement différente où j’habite avec une famille française, pas dans un foyer, et où je dois prendre le métro pour aller en cours. D’autre part, j’ai un stage avec une organisation qui fait partie d’un des pouvoirs internationaux les plus connus.

Les flashes des appareils photos ; les foules de gens qui portent des vêtements chics, trop colorés et un peu bizarres ; les journalistes qui crient « Madame ! Madame ! » à toutes les femmes grandes, minces et fatiguées qui ne veulent que rentrer à leurs hôtels pour se reposer avant le prochain défilé…

Pratiquement partout, on peut trouver les cafés à Paris. 

Chaque après-midi, je suis allée au café avec une amie. Bien que mon amie ait bu du thé ou du café, j’ai bu un chocolat chaud. Pourquoi ? Je n’aime pas le café ni le thé. Mais, j’adore le chocolat chaud. Par conséquent, j’ai trouvé les cafés avec le meilleur chocolat chaud de Paris.

 

Pour mon cours sur les Amériques Noires, au lieu d’un exposé oral (que ma prof du cours déteste), nous devions faire un dossier.  Notre prof a expliqué que ce devoir doit être comme un article scientifique, avec des sources et des articles pour étayer nos arguments.  J’étais une de quatre étudiantes étrangères dans le cours.  La prof a recommandé que chacune de nous travaille avec un étudiant français pour nous aider dans la composition.

Je suis tellement heureuse d’avoir passé un semestre à Paris car je sais maintenant que je vais y habiter un jour. La première fois que j’ai visité Paris c’était pendant six semaines et j’étais ravie de voir la ville en tant que flâneuse.

Les bâtiments, les cafés, les lumières et les gens étaient exactement comme j’imaginais et j’adorais faire toutes les choses typiques françaises.

Je ne connais qu’un moyen infaillible pour découvrir Paris : se perdre.

En marchant dans les rues de Paris, on remarque immédiatement l’échelle supérieure avec laquelle les Parisiens s’habillent. Peut-être que vous êtes un peu gêné avec vos vêtements américains et vous vous aventurez dans un magasin chic pour en chercher de nouveaux. Mais si vous êtes comme moi, les étiquettes de prix sont assez repoussantes. Mais n’ayez pas peur, il y a une solution : les magasins d’occasion !

Pendant un des les premiers dîners avec notre famille d’accueil, la famille a mentionné à Courtney et moi qu’avant de quitter la France, toutes les autres étudiantes avant nous avaient préparé un dîner typique de leur région. Puisque notre repas préféré à Duke est le « brunch » nous avons décidé de leur préparer un véritable brunch Américain (en plus avec des ingrédients authentiques grâce à la mère de Courtney qui en avait apportés !).