En dehors de ma ville natale, il n'y a que deux villes dans lesquelles je peux dire que j'ai habité : Paris et Atlanta. À première vue, les deux villes semblent radicalement différentes. Où Paris est dense, Atlanta est tentaculaire. Où les Parisiens passent avec leur visage ne révélant des émotions, les Atlantans expriment leur hospitalité du sud. 

Mais les deux villes ont également une histoire très similaire, une histoire où elles étaient le centre du commerce de leur propre région, et où elles restent aujourd'hui un centre de nombreuses cultures différentes. Avec leur histoire commune d'être un centre de commerce, les deux villes ont construit des trains qui circulaient en périphérie de la ville pour transporter des biens, des services et des personnes. 

À Paris, la petite ceinture a été construite sous le contrôle de Napoléon III, et la construction a commencé en 1852. Le chemin de fer y a également été construit comme moyen de transport des troupes pour fortifier la ville après une tentative de coup d'État. En 1934, les passagers ont cessé d'utiliser le chemin de fer parce que la construction du métro et de nouvelles lignes de bus étaient des moyens de transport préférables. Le... lire la suite.

Bien que les voyages n’aient pas été pas ma priorité pendant mon année en France, c'était tout de même l'un des meilleurs aspects d'étudier à l’étranger. Aux États-Unis, nous sommes habitués à devoir voyager beaucoup plus loin pour avoir l'impression d'être dans un nouvel endroit, donc toute la proximité et diversité culturelles en Europe est très passionnante.  Je n'avais pas beaucoup d'expérience internationale avant cette année à Paris, ce qui rendait tout encore plus intéressant, mais aussi inquiétant.

J'avais des amis qui étaient dans un pays différent tous les week-ends. Mon plus grand voyage était Prague et j'ai passé tout... lire la suite

Si vous ne l'aviez pas déjà remarqué, nous sommes tous chez nous maintenant. 

C'était un long chemin, et après deux mois, je peux enfin dire que j'en ai fini avec le deuil. 

1. D'abord, c'était le déni :

"Oh hahahaha c’est mignon, ils pensent que je vais rentrer chez moi? On verra bien!”

Et ce n'était pas seulement mon propre déni, car la France n'a accepté le Coronavirus dans son vocabulaire qu'à la mi-mars ! 

2. Ensuite, la négociation :

C'est-à-dire fermer la porte de notre chambre en France et refuser de sortir. Non ? Juste moi ? D'accord... 

3. Troisièmement,... lire la suite

Avant la mise à l’arrêt du monde entier, il y avait une époque où les gens se rassemblaient dans les très grandes foules, sans aucun respect pour l’espace personnel. Le meilleur endroit pour cela ? Le métro, bien sûr. Mais ne vous méprenez pas, dans cette période bizarre de confinement et d’isolation, je repense très affectueusement à mon temps dans le métro. Je vais partager mes meilleures... lire la suite

Cela fait presque deux mois que je suis rentrée aux États-Unis. Alors, évidemment je suis entourée d’anglais ; je parle anglais tout le temps avec ma famille et j’entends cette langue à la radio, à la télévision, au supermarché, etc… Honnêtement, je trouve que c’est un peu difficile de continuer à améliorer mon français pendant ce confinement, mais j’essaye d’avancer malgré tout.  Alors, comment est-ce que je... lire la suite

J’ai entendu un grand bruit et tout à coup, j’ai vu un petit feu et quelque chose  a explosé à côté de moi. J’ai crié et sursauté. Mais la foule a continué comme si de rien n'était. La foule était composée de petits enfants avec leurs parents, d’adolescents et de retraités. Chaque personne était là pour une raison différente, mais tous avec un but commun :... lire la suite